Pourquoi le Conseil de sécurité de l'ONU a systématiquement échoué par :

Juliette Bénabent

Le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas connu que des succès dans son histoire. Il a notamment échoué à contraindre la Yougoslavie à stopper l’épuration ethnique au Kosovo, ou à empêcher les Etats-Unis et leurs alliés de déclencher la guerre en Irak, en 2003. En Syrie, la paralysie dure depuis cinq ans et ne fait que s’accroître, nourrie par le veto systématique de la Russie contre toute résolution prévoyant de sanctionner le régime de Damas, ou même de garantir l’acheminement de l’aide humanitaire. Pour Olivier de Frouville, directeur du Centre de recherche sur les droits de l’homme et le droit humanitaire (CRDH), « si l’on regarde l’histoire de l’usage du veto, on peut constater qu’il n’a jamais vraiment permis de maintenir la paix, mais seulement de faire prévaloir les intérêts particuliers des Etats qui l’ont utilisé, ou bien ceux de leurs proches alliés et protégés. [...] Dans la crise syrienne, une action résolue du Conseil de sécurité dès le début aurait permis d’éviter le massacre auquel on assiste aujourd’hui ».

Lire la suite :
https://www.telerama.fr/monde/alep-pourquoi-le-conseil-de-securite-de-l-onu-a-systematiquement-echoue,151518.php#xtor=EPR-164-[newsletter_trasoiree]-20161215